• Camille Lauzin

Mettre en place un live-tweet pour une conférence

Dans cet article, découvrez l'intérêt que peut recouvrir un live-tweet pour votre conférence et ce qu'il faut savoir pour le mettre en place efficacement.

1. Pourquoi un live-tweet ?


Twitter est le réseau social de l’immédiat : son format court de 280 caractères maximum avec de nombreux posts qui se succèdent sur le fil d’actualité se prête particulièrement à l’interaction avec les followers et à l’instantanéité.


En BtoB, Twitter est beaucoup utilisé pour la veille, et notamment sur les sujets concernant la technologie. Vous souhaitez rendre votre événement plus interactif, toucher un public plus large que celui qui sera présent ? Le live-tweet représente une belle opportunité d’augmenter votre visibilité !




• Un moyen fructueux de communiquer sur son événement


Reprendre les punchlines des intervenants, marquer les temps forts de la journée… un live-tweet peut apporter de nombreuses informations à vos followers ! A l’inverse d’un live vidéo, les tweets resteront présents dans le fil de vos abonnés et de ceux des personnes qui vous retwitteront : les écrits restent.


Dans le meilleur des cas, vos tweets pourraient être repris par la presse… et si vous vous y prenez bien (avec un peu de chance tout de même), votre événement pourrait même apparaître dans les Trendings Topics de Twitter, et devenir visible de tous au niveau local voire national !


• Intéragir avec avec ses followers


Un live-tweet, c’est aussi l’occasion d’interagir avec votre communauté : lui poser des questions, lui répondre… Et pourquoi pas organiser des jeux-concours ? Les possibilités sont nombreuses. A l’aide de votre hashtag, vous pouvez demander au public de poser ses questions via Twitter et les transmettre aux intervenants qui y répondront en live… Certaines applis de Twitter Wall ( Livetweetapp, Walloftweets...) vous permettent même d’afficher un tableau de tous les tweets sur un grand écran !


Convaicu(e) par l’utilité de faire un live-tweet ? Il est temps de passer à la préparation !





2. Préparer son live-tweet


Votre hashtag


C’est le premier jalon de votre stratégie de live-tweet : choisir un hashtag. Celui-ci doit à la fois permettre d’identifier facilement votre événement et être accrocheur. Vous pouvez vérifier à l’aide de la fonction recherche de Twitter si celui-ci n’a pas été utilisé récemment (par une autre marque par exemple). N’hésitez pas à utiliser des abréviations si le nom de votre événement s’y prête mal.


Une fois le hashtag choisi, une règle : le mettre sur tous vos supports de communication. Kakémonos, affiches, visuels, slides, invitations… N’oubliez pas également de prévenir les animateurs et intervenants de l’événements de rappeler l’existence de ce hashtag et de ce live-tweet au cours de la session : c’est la meilleure façon de faire participer vos invités !


Outre les animateurs, vous pouvez également annoncer votre live-tweet sur vos différents supports de communication : réseaux sociaux bien sûr, mais aussi invitations ou site web. De cette façon, vous pourrez aussi toucher des personnes non présentes à votre événement mais intéressées par celui-ci.






• Vous imprégner de l’événement


Vient ensuite la préparation elle-même. Plus vous ferez de choses en amont, plus vous serez à l’aise le jour J. Dans un premier temps, si le sujet est complexe, n’hésitez pas à vous renseigner. Tentez de vous imprégner du programme, et pensez à préparer un exemplaire à avoir avec vous pendant l’événement.

Aussi, il est très utile (bien que parfois chronophage) de se créer des listes avec tous les intervenants et entreprises présents, ainsi que le nom de leur compte Twitter s’ils en ont un. Vos intervenants seront votre premier relai, il serait dommage de ne pas les mentionner, et la vérification en live pourrait vous faire perdre beaucoup de temps pour rien !


• Préparer vos tweets


Vous pouvez également préparer des brouillons de tweets à poster le jour J en direct, notamment pour les moments clés et les principales annonces prévues durant l’événement. Outre les logiciels de programmation tels qu’Hootsuite, Agorapulse ou Swello, Twitter dispose aujourd’hui de cette fonctionnalité. Vous pouvez les coupler à des visuels que vous aurez préparé en avance… ou mieux, avec des photos que vous prendrez en direct de l’événement !


On peut aller plus loin et contacter les intervenants, et notamment les partenaires, pour leur demander s’ils souhaitent diffuser des messages en particulier. Il s’agit d’un bonus, mais si vous n’avez pas les ressources pour le faire (temps ou personnes), n’y passez pas trop de temps : si les direction communication peuvent être réactives, tous n’en auront pas le désir et ne connaissent pas toujours bien le format ; on se retrouve régulièrement avec des messages trop longs ou décalés par rapport à ce qui se dit en live.


Évidemment, tout ce qui est évoqué ici n'est pas toujours réalisable. Il peut aussi arriver d’improviser plus ou moins un live-tweet, dans le cas où on est prévenu au dernier moment ou simplement invité (et sous l’eau 😜 ).


Dans tous les cas, on ne parle pas de live-tweet pour rien : l’essentiel se fera le jour J et en direct ! La préparation n’est là que pour faciliter ce moment.


3. L’événement commence !


Le grand jour est enfin là ! Pensez bien à :

  • Comme vu ci-dessus : prendre le programme / vos fiches avec les comptes des intervenants.

  • Vérifier votre connexion, demander le code wifi. Si vous n’arrivez plus à envoyer de post : vérifiez aussi s’il n’y a pas de bug général de Twitter ! (c’est du vécu)

  • Avoir une batterie externe bien chargée en plus de votre téléphone ou Ipad. Essayez de voir aussi si une prise à proximité de la scène peut vous dépanner.

  • Tentez d’arriver un peu en avance pour prendre des premières photos ou vidéos du bâtiment, de l’ambiance pré-événement… pour faire des premiers tweets un peu sympa. Puis ne tardez pas trop à arriver dans la salle pour vous installer devant : le spot idéal pour prendre de belles photos !


• Le live


Reprendre en direct les propos des intervenants est toujours une affaire délicate. Si vous n’êtes pas à l’aise, ne tentez pas d’en faire trop ! Commencez à vous fixer des objectifs atteignables comme annoncer les intervenants, les moments forts (que vous avez peut être déjà préparés, si vous avez suivi les conseils ci-dessus !), et de prendre des photos si possible les plus esthétiques possible pour valoriser vos posts. Prenez également des photographies de la salle, de l’ambiance de l’événement... Dans l'idéal, si vous êtes plusieurs ou si vous en avez le temps entre deux interventions, prenez aussi des photos de ce qu'il y a autour : les stands, le petit déjeuner, le coin networking... Cela rendra votre live-tweet d'autant plus vivant.


Si vous vous sentez plus à l’aise, essayez également de reprendre les phrases-clés de vos intervenants, en prenant soin de les mentionner par leur pseudo, eux et leur entreprise.




Lors des moments clés, vous pouvez également prendre des vidéos brèves en live. Les vidéos peuvent également être intéressantes pour ce qui est de montrer l'ambiance, l'effervescence des lieux. Le public d’un live n’est cependant pas nécessairement le même que celui d’un live, que les utilisateurs zappent davantage ; si vous souhaitez capturer toute la conférence, il peut être plus judicieux de faire un live en parallèle (sur Facebook, Youtube…) et d’y renvoyer via Twitter pendant la conférence !



• L’interaction


A moins d’être plusieurs sur ce live, vous n’aurez pas le temps de tout couvrir en direct. Si vous avez bien communiqué sur votre live-tweet, d’autres participants ou community managers devraient eux aussi relayer votre événement. N’hésitez pas à retwitter leurs posts les plus pertinents ! Ainsi vous interagissez avec vos utilisateurs tout en promouvant votre événement… et en montrant à tous qu’il est bien suivi et que votre communauté est active.


Attention à ne pas abuser du retweet cependant : si vous twittez/retwittez trop en trop peu de temps, vous risquez de saturer le fil d’actualité de vos followers et il se peut même que Twitter bloque temporairement votre compte… ce qui serait malvenu dans ce genre de moment.

Dans tous les cas pensez à bien regardez ce qui se dit dans votre centre de notification et en recherchant votre hashtag. Ainsi vous pourrez répondre aux éventuelles questions qui vous seront posées.


• Et après ?


Tout n’est pas terminé ! Plusieurs types de communication peuvent prolonger l’événement sur Twitter :

  • Dites merci à tous les participants et contributeurs de l’événement

  • Créez un « Moment » : cette option vous permet de créer une page rassemblant tous les tweets que vous souhaitez y inclure. Un bon moyen de rattraper l’événement pour ceux qui l’auraient raté !

  • Un photographe était sur place ? S’il vous envoie les photos après l’événement, faites un post ou des posts « retour en images » avec les temps forts de la journée

  • Partagez les retombées presse avec vos followers

  • Partagez les KPI de l’événement s’il a bien marché



Les KPI, parlons-en ! Comment savoir à quel point votre événement a marché sur Twitter ?

  • L’outil Statistiques de Twitter vous sera très utile pour constater, dans la section Tweets, le nombre d’impression, de tweets, et l’engagement suscité par vos publication

  • Obtenir des statistiques sur le hashtag est plus compliqué. Les outils pour les obtenir sont payants (et pas donnés). On pourra citer Tweetbinder, qui vous permet d’avoir un aperçu de vos statistiques sans inscription, mais aussi Talkwalker, Brand24 et Keyhole, qui peuvent être essayés gratuitement.

L’événement est maintenant terminé. Félicitation pour votre live-tweet !

Cela vous intéresse, mais reste trop fastidieux pour vous ? Contactez-moi pour me laisser m'en charger ! 😊